Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Cherche Gutt male (Nord)
Lun 10 Avr - 18:42 par Yannousse

» Besoin d'aide pour chauffer un rack
Sam 18 Mar - 13:41 par Dracos

» Projet batterie, besoin d'avis ;-)
Ven 17 Mar - 19:35 par hoovy

» Fabrication de mon premier terra
Lun 6 Mar - 0:48 par Dracos

» Recherche mâle bloodred piedside
Mar 28 Fév - 22:00 par Dracos

» Mâle anery motley het caramel amela
Dim 26 Fév - 16:27 par hoovy

» Cable Cordon chauffant , Arerations
Mar 21 Fév - 22:14 par hoovy

» Lois
Lun 13 Fév - 16:42 par Dracos

» Thermostat maison en video
Lun 6 Fév - 18:30 par GuttLover

» Projet batterie de terra
Lun 2 Jan - 21:15 par GuttLover


Uroplatus fimbriatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Uroplatus fimbriatus

Message  Aurel-Gutt le Sam 8 Mai - 19:50

le gecko à queue feuillue ou gecko à queue foliacée (Uroplatus fimbriatus) est une espèce de gecko nocturne et arboricole vivant à Madagascar.
C'était jusqu'en 2006 le plus grand de ce genre avec une taille (queue comprise) de 30 cm pour les plus grands individus. Une espèce récemment découverte, Uroplatus giganteus, dépasse les 30 cm et pourrait atteindre 35 cm.
C'est un lézard relativement massif, avec une queue large (et plate) et des doigts très développés. Le bord du corps et de la tête présente des barbules irrégulières qui aident au camouflage en évitant des ombres franches sur les arbres où il vit.
Il est de couleur relativement gris-brun, avec des motifs irréguliers faisant penser à l'écorce des arbres. Le dessous du corps est en général clair. Les yeux présentent des stries concentriques rouge et or ou argent.
Notez que comme chez la plupart des Uroplatus les couleurs et les motifs peuvent varier parfois fortement d'un individu à l'autre.
Cette espèce est endémique de l'ile de Madagascar. On la trouve à l'est de l'île, où elle vit dans les forêts humides, perchée sur les arbres qu'elle quitte rarement. Ce gecko vit dans la forêt tropicale humide de Madagascar, qui se caractérise par une hygrométrie élevé (supérieur à 70%). Les températures diurnes varient entre 25 et 30°C la journée et chutent entre 20 et 25°C au maximum la nuit. L'hiver est clément, avec une légère baisse des températures et une petite réduction de la période diurne.
L'élevage de ce gecko, comme d'une manière générale celui des espèces du genre Uroplatus, est relativement délicat et à déconseiller aux débutants. Les raisons sont liées au fait que ce gecko est très sensible aux écarts de températures et d'humidité.
Élever ce gecko dans de bonnes conditions impose de particulièrement bien s'en occuper.
Il faut prévoir un grand terrarium (prévoir 80x60x120 LxlxH pour un couple) de type arboricole, avec de nombreuses branches verticales et en diagonale. Des souches traitées pour résister à l'humidité (comme on en trouve pour les aquariums) ou du bois de liège sont bien adaptés de par leur résistance à l'humidité.
Le terrarium doit être bien ventilé, avec une aération basse et une aération haute en diagonale de la première, pour permettre une bonne circulation et un bon renouvellement de l'air (et ainsi éviter le développement de moisissures et de bactéries). Pour les mêmes raisons l'eau doit être changée très régulièrement.
Un substrat retenant bien l'humidité est conseillé, comme par exemple de la fibre de coco ou des écorces prévues pour terrarium.
L'éclairage doit être modéré (ces geckos vivant en forêt). Étant strictement nocturnes un apport en UV (ultraviolet) n'est pas obligatoire mais dans le doute ne peut pas faire de mal.
On peut ajouter des plantes adaptées à ce type de climat chaud et humide, car cela contribue au maintien d'une humidité élevée. Attention toutefois à choisir des plantes robustes si le gecko décide de grimper dessus. De plus il faut toujours bien rincer les plantes car celles-ci sont traitées avec des insecticides.
Ce gecko est insectivore et consomme la plupart des insectes et autres arthropodes qu'il trouve (grillons, criquets, blattes, araignées…) mais peut aussi consommer de petits gastéropodes et de petits vertébrés (petits mammifères ou reptiles, parfois des petits de sa propre espèce).
Il attrape les proies qui passent à sa portée sur les arbres ou en se laissant tomber sur elle sur le sol depuis des branches basses où il guette.
Comme la plupart des espèces issues de milieux humides, ces geckos sont sensibles à la déshydratation. Une hygrométrie trop basse provoque des problèmes de mue, très gênant en particulier au niveau des pattes qui perdent alors leur pouvoir collant (voir Setæ) et gêne considérablement ces animaux dans leurs déplacements et leur recherche de nourriture.
Ils sont de plus très sensibles aux hautes chaleurs et peuvent mourir assez rapidement si la température dépasse les 30°C.
Photos:


Source: Wikipédia
avatar
Aurel-Gutt
Designeur officiel

Masculin
Nombre de messages : 1678
Age : 22
Localisation : Alsace [67]
Emploi/loisirs : Lycéen
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uroplatus fimbriatus

Message  Davshot le Dim 9 Mai - 14:00

Merci pour toutes ces fiches, beau boulot!

Purée j'adore ces lézards...

_________________
avatar
Davshot
Admin

Masculin
Nombre de messages : 5424
Age : 37
Localisation : 91
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lamprophis.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uroplatus fimbriatus

Message  Aurel-Gutt le Dim 9 Mai - 14:50

Moi aussi je l'adore mais si la température est trop élevée ils peuvent mourrir
avatar
Aurel-Gutt
Designeur officiel

Masculin
Nombre de messages : 1678
Age : 22
Localisation : Alsace [67]
Emploi/loisirs : Lycéen
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Uroplatus fimbriatus

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum